C'est pour un rendez-vous par Marie Jousse

C'est pour un rendez-vous par Marie Jousse

Titre de livre: C'est pour un rendez-vous

Auteur: Marie Jousse

Broché: 152 pages

Date de sortie: June 11, 2018

Téléchargez ou lisez le livre C'est pour un rendez-vous de Marie Jousse au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Marie Jousse avec C'est pour un rendez-vous

Ce roman est un rendez-vous avec la vie et avec Sophie, trentenaire attachante qui n'a pas froid aux yeux. Commencer la lecture de ce livre c'est prendre le risque de le lire d'une seule traite ! Difficile de quitter Sophie et sa drôle de famille...
Plus fort qu'un roman feel good, un roman qui vous donne envie de profiter de la vie et de dire aux gens que vous aimez que vous les aimez.

Quelques jours après Noël, Sophie, la trentaine, apprend que son père est condamné. Un cancer, un pas bon. Ne pouvant accepter l'inacceptable, elle décide de mettre en place un plan complètement fou pour le sauver.
Un style incisif, drôle et émouvant à la fois.

EXTRAITS

"Mes amis rencontraient leur amoureux (se) sur Tinder ou Meetic. Ces rencontres virtuelles n'étaient pas pour moi. J'étais une trouillarde et craignais avec ma poisse habituelle de croiser un serial killer dans un bar. Et puis j'aimais trop la gent masculine pour faire un choix comme on feuillette un catalogue de la Redoute. Jeter ou garder un visage d'un coup d'index sur une tablette. J'aimais l'approche avant la rencontre, apprivoiser et être apprivoisée. En amoureuse d'un autre siècle, j'avais besoin de voir et toucher la bête sur pièce avant de connaître le détail de son pedigree sur un profil numérique. "

"Je n'aime pas ce mot « désormais ». Il signifie que nous nous sommes résolus à abandonner, résolus à être raisonnables, à ne plus espérer. C'est plus jamais, nada que dalle, finito, basta, ciao, qui se cachent derrière ce mot trop poli. Fini de jouer, fini de conjuguer au futur, fini de parler du Noël prochain et de Pâques qui est dans quatre mois. Et en quatre mois, tout est possible quand on est condamné. Condamné comme un repris de justice. Et si Jean se met à fumer une cigarette ou boire un bon petit whisky, qu'est-ce qu'il risque ? Le gniouf ?
Même chanté par Aznavour, « désormais » c'est foutu."

"Se refusant d'opter pour la panoplie de golfeur, Jean déambulait sur les parcours en bermuda kaki, pataugas montantes et casquette de pêcheur. Avec son bronzage à la Donald Trump, c'est certain, il ne passait pas inaperçu sur les parcours.
Drôle de père ! Henri commençait à comprendre pourquoi l'expression « drôle de fille » m'allait si bien. "